Chic. Une journée pour découvrir les soins oncologiques de support

Monique Saint-Cas, d'Entraide cancer Finistère ; Monique Guéguen, de Fédération leucémie espoir ; Alain Morhan, de La Ligue contre le cancer ; Christiane Vanlerberghe, cadre du réseau Onc'Kerné et Chantal Plouzennec de l'Association des stomisés du Finistère, feront découvrir les soins de support le 4 avril au Centre hospitalier de Cornouaille.

Les soins de support améliorent la prise en charge d’un patient, sans faire partie du traitement direct de la pathologie. Le 4 avril, une journée leur sera dédiée, au centre hospitalier, avec toutes les associations qui en proposent.

Se faire soigner d’un cancer est toujours une épreuve. Mais des solutions existent pour améliorer la prise en charge, sans rapport direct avec le traitement de la pathologie : les soins de support. Quatre d’entre eux sont obligatoires lors de chaque traitement de cancer : la consultation sociale, la consultation diététique, la prise en charge de la douleur et l’aide d’un psychologue. « Mais il existe plein d’autres types de soins de support qui peuvent avoir des effets bénéfiques pour la prise en charge », explique Christiane Vanlerberghe, cadre du réseau de cancérologie Onc’Kerné, domicilié dans le bâtiment oncologie de l’hôpital de Cornouaille. « Souvent, au moment du diagnostic, les patients n’ont pas la tête à ça, ils ont déjà assez à faire avec leur traitement. Mais certains soins de support, comme l’activité physique adaptée, peuvent avoir des effets positifs, et ce, dès le début du traitement ».

Sophrologie, art-thérapie, hypnose…

Pour faire mieux connaître ces possibilités qui s’offrent au patient, l’Association francophone des soins oncologiques de support, l’Afsos, a lancé un tour de France des soins oncologiques de support. Le 4 avril, ce tour passera par Quimper. « L’Afsos a lancé l’idée et s’occupe de la communication mais c’est l’établissement hospitalier, le réseau Onc’Kerné et les associations partenaires qui organisent cette journée de découverte des soins de support », poursuit Christiane Vanlerberghe. Quatre associations au moins seront présentes : la Ligue contre le cancer, Entraide cancer en Finistère, Fédération leucémie espoir et l’Association des stomisés du Finistère. Chacune d’elle présentera les soins de support qu’elles proposent déjà. Pour exemple, la Ligue contre le cancer finance des séances de coiffure, des prothèses capillaires ou de la sophrologie (en partenariat avec la Fédération leucémie espoir). « Nous, nous finançons des massages, de la réflexologie, une esthéticienne qui vient à l’hôpital mais aussi un café croissant un samedi par mois pour les patients et leur proche », détaille Monique Guéguen, de Fédération leucémie espoir. Entraide cancer propose, elle, entre autres, des activités sportives adaptées ou de l’art-thérapie et l’Association des stomisés du Finistère une permanence d’écoute et d’accueil. Un hypnothérapeute de l’hôpital sera également présent pour faire découvrir les bienfaits de l’hypnose. « Patients, proches, famille, tout le monde peut venir s’informer », termine Christiane Vanlerberghe.
Nous contacter
Suivez nous
ASSOCIATION LOI 1901

Entraide Cancer en Finistère est une association reconnue d’intérêt général.
Faites un don avant le 31 décembre pour bénéficier de 66% de déduction fiscale sur vos impôts.

NEWSLETTER

Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.